Bien choisir son alarme

Après m’être intéressé très tôt au système de sécurité afin d’assurer la protection de mon domicile, j’ai été vite confronté à la question du choix de l’alarme à installer chez moi. Cette installation est assurément la solution la plus efficace pour réduire les risques d’être cambriolé. Mais il faut encore pouvoir choisir un bon système en fonction de la configuration de l’habitation, de la valeur des biens et des besoins. Découvrez ici quelques conseils basés sur ma longue expérience dans l’utilisation de ces systèmes de sécurité très efficaces.

 

Les alarmes traditionnelles

 

Le principe

Les contacteurs sur les fenêtres et les portes ainsi qu’un ou de nombreux détecteurs de mouvement placés aux endroits stratégiques sont chargés du repérage des intrusions. Lorsqu’il y a une alerte, ils préviennent une centrale qui déclenche la sirène.

 

L’installation

Dans la majorité des cas, la connexion à la centrale des différents éléments se fait sans fil, avec le protocole en wi-fi ou propre au fabricant.

 

L’utilisation quotidienne

La désactivation et l’activation de cette alarme se font en générale en composant le code sur le clavier ou par le biais de la télécommande. Pour les réglages, ils se font depuis la centrale. Ce système de protection nécessite souvent une souscription d’un abonnement mensuel.

 

Les alarmes connectées

 

L’installation

Elles s’appuient sur le même principe que les systèmes traditionnelles à ceci près que les centrales doivent être reliées à la box Internet du logement. Les différents éléments peuvent se connecter sans fil et se paramétrer sans souci depuis une interface web du fabricant.

 

L’utilisation quotidienne

Outre la télécommande et le clavier, le système s’active depuis une tablette ou un smartphone ou via le site web du fabricant. Pour cela, il vous faut seulement procéder au téléchargement d’une application.

 

La caméra de surveillance

 

Facile à installer (il suffit simplement de la relier à une box en wi-fi) et accessible en termes de prix, la caméra de surveillance est un B.A. BA d’une vidéosurveillance. L’utilisateur voit en direct ce que la caméra filme, que ce soit sur l’ordinateur connecté ou sur un smartphone via une application. Une caméra peut être motorisée ou fixe. Dans ce cas, il est possible de l’orienter à distance. Certaines intègrent le détecteur de mouvement déclenchant l’enregistrement des images quand un individu est détecté. Certaines personnes s’en servent même afin de surveiller un bébé ou une allée.

 

Quelques détails importants

 

Le système de zonage

La majorité des alarmes proposent un système de protection partielle ou de zonage permettant l’activation d’une partie des éléments uniquement. Un rez-de-chaussée peut ainsi demeurer sous protection durant votre sommeil au premier étage, ou des contacteurs vous alertent d’une intrusion même quand vous êtes à la maison.

 

Détection des animaux

Vous avez vos chiens ou encore vos chats à la maison ? Prenez un système conçu pour la détection d’animaux domestiques. Ce système vous évitera de recevoir une multitude d’alertes ou de faire sonner le système sécuritaire dès que vos animaux passent devant le détecteur.

 

La norme

Selon la valeur de vos biens, un assureur peut vous imposer une installation d’un système de protection qui répond à la norme NF A2P. Certaines alarmes traditionnelles seulement en sont capables. Afin d’être totalement en règle, votre installateur doit également être agréé NF A2P.

 

Le coût d’un abonnement

Au moment du choix, renseignez-vous sur des services inclus ainsi que ceux qui requièrent l’abonnement complémentaire. Le visionnage des images en direct est souvent gratuit, mais leur stockage et leur enregistrement sont souvent payants. La majorité des systèmes proposent aussi un service de télésurveillance complémentaire, payant lui également.

 

La configuration

Si vous envisagez l’installation de votre système de protection vous-même, vérifiez que les éléments inclus dans le pack conviennent à la configuration de votre habitation et à vos besoins. Vérifiez aussi les contacteurs (prévoyez-en 1 par porte et par fenêtre), des caméras… Si vous habitez dans un logement individuel, prévoyez une protection extérieure avec flash.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *